• Rubriques

À vous de jouer les touristes !

L’été est une période propice aux sorties. Avec une météo agréable et plus de temps pour flâner, c’est le bon moment pour découvrir ou redécouvrir les merveilles de notre territoire.

Aisne, Ardennes, Marne, notre région regorge d’opportunités de passer du bon temps. Que l’on soit plus tourné vers le patrimoine, l’oenologie, la nature, l’art ou l’histoire, il y a forcément une proposition qui correspond à nos envies.

Redécouvrir le patrimoine

Dans nos villes, comme dans les villages, le patrimoine mérite le détour. Sites historiques, reconstructions marquantes, édifices remarquables, ils sont tous les témoins de moments particuliers.

La cathédrale Notre-Dame de Reims fait figure d’incontournable. Les amateurs d’architecture saluent sa  conception, les fans de vitraux s’émerveillent devant les trésors qu’elle abrite, les férus d’histoire sont touchés d’explorer des lieux si chargés d’histoire. Il est possible de visiter cet ouvrage de multiples façons grâce à l’Office de Tourisme de Reims, accompagné ou non de guides professionnels.

La cathédrale Notre-Dame de Laon est moins connue, mais mérite tout autant que l’on s’y attarde. Positionnée sur sa butte, elle domine la ville avec ses cinq impressionnantes tours. Ce chef-d’oeuvre des premiers temps de l’art gothique remplace un édifice endommagé lors du soulèvement laonnois de 1112.

Elle fut édifiée à partir de 1155 en moins de cinquante ans. À l’origine, la cathédrale, qui culmine à 75 mètres de la ville, devait compter sept tours, cinq furent construites dont une surmontée d’un clocher rasé à la Révolution. Différentes visites guidées sont là aussi proposées par l’Office de Tourisme pour se rendre sur les hauteurs ou encore découvrir son environnement proche. Et durant l’été, vous pouvez également participer à « l’Apéro-visite » : une montée flash dans la tour de la cathédrale couplée à un apéro servi dans la fraîcheur du cloître attenant !

Autre approche plus originale : parcourir le circuit des souterrains situé sous l’ancienne citadelle de Laon. Cette visite audioguidée « Secrets sous la ville », immersive grâce aux effets sonores et aux vidéos, retrace l’histoire de Laon en vous replongeant 40 millions d’années en arrière.

Visiter les musées, profiter des expositions

On prend enfin le temps de visiter les musées de notre région. À Reims, de nombreux musées présentent leurs collections et accueillent aussi des expositions temporaires. Musée Saint-Remi, de la Reddition, du Fort de la Pompelle, Musée-Hôtel Le Vergeur, Chapelle Foujita : de l’art à l’histoire, l’offre est immense. À Laon, on découvre le Musée d’Art et d’Archéologie du Pays de Laon, installé depuis 1891 dans l’ancien hôtel des templiers. Bénéficiant de l’appellation « Musée de France », il propose un voyage archéologique et artistique à travers les civilisations, sur près de 700 000 ans d’histoire, depuis Laon jusqu’aux confins du bassin méditerranéen, grâce à plus de 2 200 oeuvres exposées. Dans le parc du musée, on admire également la chapelle romane des templiers érigée autour de 1140.

Dans les Ardennes, on prend la direction de la commune de Juniville pour visiter le Musée Verlaine. L’écrivain et poète a beaucoup voyagé, mais il reste peu de lieux visibles aujourd’hui. Parmi ces quelques bâtisses, une seule est accessible au public : l’Auberge du Lion D’Or à Juniville. Située face à la maison que Verlaine louait, non loin de sa ferme, l’Auberge est devenue aujourd’hui le Musée Verlaine. Dans cette « loge à pied et à cheval », le mobilier n’a pas bougé, le temps s’est suspendu et l’âme est restée intacte. Ce sont donc 1500m² consacrés à sa vie, son oeuvre grâce à une collection iconographique unique, une visite commentée de qualité, une mise à disposition de l’oeuvre complète (prose, poésie et correspondance) et une ambiance singulière que l’on ressent dès le seuil franchi. Après votre visite, il vous restera encore à découvrir les 1000m² du jardin ancien, les expositions temporaires et le bistrot.

Faire le plein de nature

Paysages viticoles, forêts, cours d’eau, lacs… notre territoire dispose de très jolis endroits. Pour les trouver, on prend son sac à dos, ses chaussures de randonnée et on part sur les différents itinéraires proposés par les collectivités, les professionnels du tourisme ou les associations. Courts, longs, avec ou sans dénivelés, les parcours peuvent s’étaler en pleine nature ou nous mener de village en village, pour une découverte de jolies petites communes au décor bucolique.
Envie de vous balader du côté de Laon ?
L’office de tourisme et la communauté d’agglomération des Pays de Laon ont sorti une application mobile à destination des touristes, mais aussi des locaux avides de redécouvrir leur territoire. Elle indique les balades, sentiers et randonnées à faire à Laon et dans les environs pour celles et ceux qui aiment marcher et découvrir le patrimoine historique et naturel.

L’application mobile « Balade en Pays de Laon, par Monts et Merveilles » est disponible en téléchargement gratuit sur Play Store et App Store. Elle est accessible en français, en anglais, en allemand et en néerlandais. Elle recense 70 parcours de balades à Laon, autour de la cité médiévale, en ville basse ainsi qu’aux alentours dans le Laonnois jusqu’au Chemin des Dames. Deux parcours sont pour le moment complètement audioguidés, celui concernant la cathédrale Notre-Dame de Laon et celui de la cité médiévale, mais d’autres seront prochainement ajoutés. Sur les autres parcours, on peut retrouver des informations audios et écrites sur des points d’intérêt. Cette application doit permettre de valoriser le patrimoine naturel avec les balades au Domaine de la Solitude mais aussi historique et urbain avec le parcours street art et les fresques au quartier Champagne. Pour chaque itinéraire, on dispose de plusieurs indications : nombre de kilomètres, durée, niveau de difficulté et s’il est possible de le réaliser à pied ou à vélo. C’est très simple d’utilisation : on ouvre l’application, et grâce à la géolocalisation, on voit sur la carte les balades disponibles, le trajet pour arriver au point de départ. Les points d’intérêt figurent également. Les itinéraires sont téléchargeables afin de les retrouver à tout moment. Une sélection d’adresses pour faire des pauses gourmandes et des haltes pour boire un verre, et des lieux liés à l’art et à l’artisanat sont indiqués en parallèle. On retrouvera en plus des informations sur les grands événements à ne pas manquer.

Profiter de l’oenotourisme

Région viticole oblige, les propositions autour de l’oenotourisme sont très nombreuses. On peut visiter les musées pour tout comprendre de l’histoire de la Champagne et du champagne.

Mais il est aussi possible de se rendre dans les grandes maisons et d’en apprendre davantage sur la façon dont est élaboré le précieux nectar grâce aux visites guidées, suivies d’une dégustation. Dans les villages, certains vignerons accueillent également les curieux, font visiter les caves et expliquent, avec toujours beaucoup de passion, leur métier. Et pour arpenter les vignes, il existe une multitude de possibilités. Vélos électriques, segway, tuktuk, voitures anciennes, véhicules de luxe, buggy, mobylettes vintage… des offres insolites pour passer un bon moment entre amis ou en famille à déambuler dans le vignoble champenois.